L’USAM trop amoindrie pour rêver !

 

_FAB8595 [web]

Photo : Fabrice Foures

Il y aura eu quelques minutes de suspens dans ce match…Disséminées par ci par là, lorsque les Nîmois parvenaient à reprendre leur souffle pour trouver des solutions offensives à l’image de Rahim qui s’est accroché jusqu’au bout ou en défense lorsque le peu de lucidité restant aux Rebichon, Massard, Haon ou Scaccianoce permettait de continuer de lutter ! Mais l’USAM était trop diminuée ce soir. Aux blessés  longue durée Gallego, Fernandez, Poutier, Zens…S’ajoutaient Waeghe, Kovac, un Desbonnet sur la feuille mais handicapé par un problème cartilagineux à la hanche, Paul Mourioux sorti sur blessure à la 10e minute et Rahim, victime d’une béquille la veille…Bref, le turnover devenait plus que compliqué pour Jérôme Chauvet et on voyait bien que les Nîmois étaient à bout de souffle. Pourtant, en bon guerriers, ils ne lâchaient rien et tentaient de trouver toutes les astuces pour ne pas sombrer. Ce qu’ils parvenaient à faire ! La tête haute, Capitaine Scaccianoce et ses coéquipiers dont les jeunes Mouret, Nouguier et Antoine Mourioux concluaient ce dernier match de la saison au Parnasse devant leur public (25-30).

Alors certes les Verts auraient préféré offrir à leurs public, partenaires, dirigeants, coéquipiers sur le départ, une meilleure fin, mais il restera de cette saison en tant que promu, une grande fierté et un mot dans toutes les bouches : PLAISIR !

L’ensemble du club est heureux de vous donner rendez-vous la saison prochaine pour une nouvelle et belle aventure sportive et humaine en D1 au Parnasse. Merci à tous !