Si près du but…

usamgroupedessous  Photo : Fabrice Foures

Rageant ? Frustrant ? Certainement deux mots qui doivent fuser ce matin après la défaite d’un petit but à Créteil hier soir.  Jérôme Chauvet souhaitait que ses joueurs soient impliqués dans le combat, ils l’ont été. Très rapidement, les arbitres sortaient les cartons jaunes des deux côtés. Des défenses accrochées qui occasionnaient de nombreuses pertes de balles. Mais les Nîmois restaient à l’affût et malgré quelques petits décrochages, rentraient au vestiaire sur un score de parité 12-12. Au retour sur le terrain et encore un petit retard au démarrage, la Green Team n’avait cependant pas l’intention de lâcher le match et c’est notamment grâce à Mourioux dans un premier temps et Idrissi que les Verts parvenaient à prendre l’avantage pour la première fois de la partie. Le gardien Nîmois fermait la maison et les ailiers nîmois Rebichon et Aguirrezabalaga s’en donnaient à cœur joie (14 buts à tous les deux). A quelques minutes du coup de sifflet final, les coéquipiers de Florent Ferreiro étaient toujours en tête. C’était le moment où Créteil décidait de durcir son jeu. Le money-time était crucial, et c’est Créteil qui concluait sur une bonne note.

La Green Team doit très vite se tourner vers le prochain match qui l’attend au Parnasse, soit la réception d’Aix-en-Provence, ce mercredi à 20 h. Ce sera encore une rencontre bouillante, mais nul doute que portée par ses supporters, l’USAM saura faire valoir ses arguments.