Interview avec Franck Maurice pour le retour de la Lidl StarLigue

La Green Team retrouve la Lidl StarLigue ce mercredi soir (20h45) contre le PSG. Pour cette 14ème journée les joueurs de Franck Maurice ont donc un déplacement délicat à gérer, en attendant la réception de Saran mercredi 15 février à 20h au Parnasse.

Le coach Franck Maurice donne les dernières consignes ce mardi matin à l’entraînement

 

Salut Franck, tout d’abord est-ce que tout le groupe est disponible pour le déplacement à Paris ?

Non, Rémi Salou est en phase de reprise, on ne prend pas de risque il ne fera pas le déplacement à Paris. Le reste du groupe est opérationnel.

Comment avez-vous préparé le retour au championnat, avec un premier déplacement très compliqué chez le champion en titre ?

C’est toujours compliqué, on se demande si c’est le dernier match de préparation ou si c’est le vrai retour au championnat. L’objectif principal c’est la réception de Saran mercredi prochain. En plus, le match de Paris risque de se jouer dans un contexte particulier, assez festif avec le retour des champions du monde.

Quelles sont tes ambitions pour ce match, quels sont les objectifs du groupe ?

Il nous faut avoir un contenu de match cohérent, se centrer sur ce que l’on va pouvoir produire. Faudra voir s’il y a de la fatigue en face ou s’ils sont encore dans l’euphorie. Je m’attends à un début de match compliqué, ils vont chercher à se mettre vite à l’abri. Il nous faudra être capable de stopper les vagues, de jouer notre jeu et être patient en attaque.

On est obligé de se rappeler du match aller… vous faites une superbe première mi-temps avant de vous faire déborder en seconde mi-temps, avec le recul comment analyses-tu cela ?

C’est forcément une bonne mi-temps puisque l’on mène de 7 buts à la pause. Il y a aussi la sortie d’Omeyer qui était une circonstance favorable. Finalement ça était compliqué de gérer ce scénario, ils ont resserré les rangs défensivement et on a été beaucoup sanctionné en seconde mi-temps. C’était compliqué de stopper les vagues. Ça fait partie de l’apprentissage pour ce groupe assez jeune.

Qu’est-ce qu’il s’est dit à la mi-temps de ce match dans le vestiaire ? Les gars sentaient l’exploit possible ou restaient méfiant ?

Oui on était méfiant, ils allaient forcément se réveiller. On s’est dit qu’il ne fallait pas arrêter de courir et malheureusement nous avons manqué d’énergie pour tenir le score.

Le retour au Parnasse ce sera pour mercredi prochain (15/02) contre Saran, victoire impérative devant le public nîmois…

Tout à fait, nous sommes de toute façon calibrés sur ce match-là, il faut absolument se lancer dans une dynamique positive. A l’aller le match de Saran avait bien lancé notre saison à l’extérieur, il faut que ce match lance la seconde partie de saison à domicile. On doit retrouver la victoire devant nos supporters.  

Réservez vos places pour USAM / SARAN : http://billetterie.usam-nimesgard.dspsport.com/dsp/WEB/Site/index.htm?wId=USAM&rId=Ticketing