La Green Team s’incline face à Nantes

Il y a des soirs avec et d’autres sans…  

La belle série de victoires de la Green Team nous aurait presque fait oublier le sentiment de la défaite.

Les nîmois s’inclinent ce soir sur le score de 33 à 25.

Malgré Yvan Gerard et Steven George meilleurs buteurs du match, avec 100% de réussite aux tirs, la Green Team n’aura pas sur trouver les ressources nécessaires pour prendre l’ascendant psychologique sur l’une équipe de Nantes exaltée par sa Trocardière en ébullition.

Dès l’entame du match, les hommes de Franck Maurice se sont retrouvés en difficulté (7-1 à la 9ème minute). Bien que donnant coup pour coup, ils ont dû faire face à un Cyril Dumoulin des grands soirs, qui signe 16 arrêts dans ce match. Tout autant que notre gardien Rémi Desbonnet qui eut plus de mal à rentrer dans son match mais qui fit le travail tout au long de la seconde mi-temps.

Un match qu’il faudra garder en mémoire, non pas pour le résultat, mais pour le travail à fournir pour s’imposer dans ce championnat de Lidl StarLigue de très haut niveau cette saison.

On revient sur ce match avec Franck Maurice, qui regrette la défaite mais souhaite s’en servir pour ne pas reproduire les mêmes erreurs :

« Ce soir, on ne pouvait pas espérer regarder Nantes dans les yeux avec une entame comme on a fait. Ils jouent la Ligue des Champions, il ne faut pas l’oublier ! On a eu toutes les difficultés du monde à faire face aux vagues nantaises.  On a perdu contre le vice-champion de France dans sa salle, rien de honteux pour nous je pense. Ce match n’est pas un drame, mais il faut maintenant travailler, apprendre et construire quelque chose sur ce qui n’a pas fonctionné. »

Steven George, auteur de 4 buts en 30 minutes, reconnaitre cette âpre défaite mais saura se relever avec toute son équipe :

« C’était un match piège, on savait ce qui nous attendait et on n’a pas répondu présent. Ils sortent de 5 victoires d’affilées. De notre côté on a déjà tiré une sonnette d’alarme contre Massy, la semaine dernière. Après il ne faut pas non plus tout remettre en question. On a joué 11 matchs et on ne s’est incliné que deux fois. On a eu un manque de concentration, d’entrain, de précisons et d’agressivité en défense. Et puis c’est clairement le début de match qui nous fait défaut. »