L’historique

Au fil des années…

Très vite Champion du Gard, puis du Languedoc, l’USAM déborde du cadre régional pour accéder au Championnat de France Excellence (actuelle Division 2) avant d’en devenir la même année Champion de France.

Vice Champion de France de National II en 1971 et 1976, l’USAM se hissa à deux reprises parmi l’élite, mais faute de moyens ne peut s’y maintenir.
1982 : la troisième montée est la bonne, huitième club français en 1983, l’USAM rafle au passage le Challenge de France.
L’année suivante, après s’être qualifié pour disputer la « poule des as », l’USAM se classe troisième club de l’hexagone et acquiert son premier « passeport » pour l’Europe.
L’histoire est en route et le public nîmois ne s’y trompe pas. La salle Pablo Neruda devient vite un chaudron vert où plus de 800 personnes se massent régulièrement pour encourager ses stars. Eux aussi seront vites récompensés de leur soutien.

1988, 1990, 1991, 1993 : L’USAM est 4 fois Champions de France. Le hand hexagonal ne jure que par cette équipe impressionnante, dirigée par Jean-Paul MARTINET. Les plus grands noms y sont recensés : VOLLE, GARDENT, MEDARD, STOECKLIN, LATHOUD, SARACEVIC, SMAJLAJIC, GAUDIN, PORTES, CHAGNARD et bien d’autres. C’est la « dream team » française. A cette époque, l’équipe de France est composée d’une grande majorité de ces joueurs. Ceux qui deviendront les Bronzés de Barcelone, puis les Barjots…

1994 : L’USAM remporte sa troisième Coupe de France.
Malheureusement, le club est rétrogradé en division inférieure suite à un dépôt de bilan. L’USAM mange son pain noir. Néanmoins, elle reste qualifiée pour la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupes en 1994/95.

Ce sont alors les jeunes qui aident l’association à relever la tête. L’équipe Cadet est sacrée Championne de France. Résultats logiques d’une politique de formation mise en place depuis longtemps.

1997 : L’équipe cadet est à nouveau sacrée Championne de France, en battant Créteil dans sa salle.

2000 : En D2, la deuxième partie du championnat est remarquable avec 10 victoires, 1 nul, 2 défaites. L’équipe réussit à rattraper Nancy et à les coiffer sur le fil. A égalité de points, grâce au goal average particulier et à la meilleure défense de D2, nous terminons auréolé du titre de Champion de France de Division 2.

NÎMES est bien de retour en première division ! Désormais, il faut reconstruire.

2001 à 2003 : L’objectif du maintien est assuré chaque saison. Et l’USAM ne cesse d’intégrer à son équipe première des joueurs de grande qualité, issus de son centre de formation. Citons, Grégoire DETREZ, Jean-Philippe HAON, Arnaud VIELZEUF…

En 2004-2005  l’USAM accueille au Parnasse le tournoi de Coupe de la Ligue! Les huit meilleures équipes françaises, dont Nîmes, sont réunies pour s’affronter et accrocher un nouveau sésame à son palmarès.

A ce moment, les ambitions sont claires : l’USAM doit revenir à son meilleur niveau et réintégrer le gotha européen dans les trois prochaines années. 2005-2006 assoit ce grand retour puisque les hommes de Christophe MAZEL et Jérôme CHAUVET, deux « anciens », se classent à la 6e place du championnat de France de D1 et participent aux quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Mais les progrès se confirment vraiment à l’arrivée d’Alain PORTES fin 2006. Ses deux années d’exercice se sont soldés par une 5e place au classement et pour la saison 2007-2008, une jolie place en demi-finale de la Coupe de la Ligue a été accrochée.

L’année 2008 voit l’élection d’un nouveau président en la personne de Jean-Pierre VERNIER. Entouré ‘d’un bureau et d’un conseil d’administration très volontaires, il a pour principal objectif de remettre la Maison Verte à flot financièrement sans pour autant bousculer son équilibre sportif… Alain PORTES et ses hommes poursuivent donc leur bonhomme de chemin.

En 2009, un nouveau duo d’entraîneurs inédit est nommé à la tête de l’équipe première. Il s’agit du Montpelliérain au prestigieux palmarès, Laurent PUIGSEGUR qui s’attache les services de Yann BALMOSSIERE, l’emblématique capitaine des Verts pendant 8 ans quelques saisons auparavant. Avec une équipe renouvelée et jeune, ils affrontent un championnat compliqué, au terme duquel l’USAM termine à la 9e place.

La saison qui suit revêt un tout autre visage. Les Verts enregistrent l’arrivée de l’international français Franck JUNILLON, et visent le maintien pour un groupe qui doit trouver ses marques. Malheureusement, Franck se blesse lors du premier match et les plans de la paire PUIGSEGUR/BALMOSSIERE sont contrariés. Les blessures s’enchainent chez les joueurs et les solutions de repli se réduisent. Les coéquipiers de Jean-Philippe HAON ne gagneront pas une rencontre lors des matchs aller et rares sont ceux qui donnent cher de la peau de l’USAM en première division. Mais impossible n’est pas Nîmois et ce groupe réussit une incroyable deuxième partie de saison au terme de laquelle il finira par se maintenir grâce à sa 10e place au classement.

Nous voilà en 2011… C’est désormais Jérôme CHAUVET, ancien pivot de la maison et déjà passé par le banc aux côtés de Christophe MAZEL qui prend les rênes du groupe pro, avec comme adjoint Romuald NOTARI, responsable du Centre de Formation. L’avenir de l’USAM est entre leurs mains…

2012 :  à force de batailles et faute de moyens suffisants, l’USAM est relégué sportivement en ProD2 au mois de juin. Les esprits et les corps sont fatigués mais le projet porté par le nouveau président David TEBIB et le Bureau Directeur séduit tant les joueurs que le staff. Le club réussit le challenge de conserver quasiment tous ses Hommes et clame haut et fort ses ambitions de retrouver la D1 au plus vite ! 2013 est une année charnière…

2013-2014 : Mission accomplie, l’USAM retrouve la D1 et se forge un nouveau surnom, la Green Team. Jérôme Chauvet et Yann Balmossière ont également gagné le pari de maintenir l’équipe dans l’élite après une saison plutôt sereine et pleine de promesses pour la suite.

2014-2015 : Au terme d’une très belle deuxième partie de saison et après un changement d’entraîneur, puisque c’est désormais Franck Maurice qui a pris les rennes de l’équipe professionnelle, l’USAM termine à une très belle 8e place du championnat de France de D1 !

2016-2017 : Cette saison est marquée par l’ouverture d’une section féminine suite à la disparition malheureuse du voisin HBCN. L’USAM accueille désormais les fille de l’école de hand au -18 Nat.